— 469 —

      §. 9. PH. Je commence à me former une toute autre idée de la
Logique que je n'en avois autresfois. Je la prenois pour un jeu d'Ecolier,
et je voy maintenant qu'il y a comme une Mathematique Universelle, de
la maniere que vous l'entendés. Plût-à-Dieu qu'on la poussât à quelque
chose de plus qu'elle n'est encor, afin que nous y puissions trouver ces
vrays secours de la raison
, dont parloit Hooker, qui eleveroient les
hommes bien au dessus de leur present estat. Et la Raison est une faculté
qui en a d'autant plus besoin, que son etendue est assés limitée et
qu'elle nous manque en bien des rencontres. C'est 1) parceque souvent
les idées mêmes nous manquent.
Leibniz NEs IV, 17, §9, 469