— 232 —

      §. 7. PH. Il y a trois sortes de Loix: la loy divine, la loy civile,
et la loy d'opinion ou de reputation. La premiere est la regle des
pechés ou des devoirs, la seconde des actions criminelles ou
innocentes, la troisieme des vertus ou des vices.
      TH. [Selon le sens ordinaire des termes, les Vertus et les Vices ne
different des devoirs et des pechés, que comme les habitudes different
des actions, et on ne prend point la vertu et le vice pour quelque
chose qui depende de l'opinion. Un grand peché est appellé un crime,
et on n'oppose point l'innocent au criminel, mais au coupable. La
loy divine est de deux sortes, naturelle et positive. La loy civile est positive.
La loy de reputation ne merite le nom de loy qu'improprement, ou
est comprise sous la loy naturelle, comme si je disois, la loy de la santé,
— 233 —
la loy du menage, lorsque les actions attirent naturellement quelque bien
ou mal, tel qu'est l'approbation d'autruy, la santé, le gain.]
Leibniz NEs II, 28, §7, 232-233