— 488 —
article CCXII.
Que c'est d'elles seules que depend tout le bien
et le mal de cette vie.
Au reste, l'ame peut avoir ses plaisirs à part; mais
pour ceux qui luy sont communs avec le corps, ils
dependent entierement des Passions, en sorte que les
hommes qu'elles peuvent le plus emouvoir, sont
capables de gouster le plus de douceur en cette vie.
Il est vray qu'ils y peuvent aussi trouver le plus d'amertume,
lors qu'ils ne les sçavent pas bien employer, et
que la fortune leur est contraire. Mais la Sagesse est
principalement utile en ce point, qu'elle enseigne à
s'en rendre tellement maistre, et à les mesnager avec
tant d'adresse, que les maux qu'elles causent sont
fort supportables, et mesme qu'on tire de la Ioye de
tous.
Descartes Pas 488