— 472 —
article CXCI.
Du Repentir.
Le Repentir est directement contraire à la Satisfaction
de soy mesme; et c'est une espece de Tristesse,
qui vient de ce qu'on croit avoir fait quelque mauvaise
action; et elle est tres amere, pource que sa cause ne
vient que de nous. Ce qui n'empesche pas neantmoins
qu'elle ne soit fort utile, lors qu'il est vray que l'action
dont nous nous repentons est mauvaise, et que nous
en avons une connoissance certaine, pource qu'elle
nous incite à mieux faire une autre fois. Mais il arrive
souvent que les esprits foibles se repentent des choses
qu'ils ont faites, sans sçavoir assurement qu'elles soient
— 473 —
mauvaises; ils se le persuadent seulement, à cause
qu'ils le craignent, et s'ils avoient fait le contraire,
ils s'en repentiroient en mesme façon: ce qui est en
eux une imperfection digne de Pitié. Et les remedes
contre ce defaut, sont les mesmes qui servent à oster
l'Irresolution.
Descartes Pas 472-473