— 469 —
article CLXXXVII.
Comment les plus genereux sont touchez de cette Passion.
Mais neantmoins ceux qui sont les plus genereux,
et qui ont l'esprit le plus fort, en sorte qu'ils ne craignent
— 470 —
aucun mal pour eux, et se tienent au dela du
pouvoir de la fortune, ne sont pas exemts de Compassion,
lors qu'ils voyent l'infirmité des autres hommes,
et qu'ils entendent leurs plaintes. Car c'est une partie
de la Generosité, que d'avoir de la bonne volonté pour
un chacun. Mais la Tristesse de cette Pitié n'est pas
amere; et comme celle que causent les actions funestes
qu'on voit representer sur un theatre, elle est plus
dans l'exterieur et dans le sens, que dans l'interieur
de l'ame, laquelle a cependant la satisfaction de
penser, qu'elle fait ce qui est de son devoir, en ce
qu'elle compatit avec des affligez. Et il y a en cela de
la difference, qu'au lieu que le vulgaire a compassion
de ceux qui se plaignent, à cause qu'il pense que les
maux qu'ils souffrent sont fort fascheux, le principal
objet de la Pitié des plus grands hommes est la foiblesse
de ceux qu'ils voyent se plaindre: à cause qu'ils
n'estiment point qu'aucun accident qui puisse arriver,
soit un si grand mal, qu'est la Lascheté de ceux qui ne
le peuvent souffrir avec constance. Et bien qu'ils haïssent
les vices, ils ne haïssent point pour cela ceux
qu'ils y voyent sujets: ils ont seulement pour eux de
la Pitié.
Descartes Pas 469-470