— 443 —
LES PASSIONS
DE L'AME

troisiesme partie.

Des Passions particulieres

article cxlix.
De l'Estime et du Mespris.
      Apres avoir expliqué les six Passions primitives, qui
sont comme les genres dont toutes les autres sont des
especes, je remarqueray icy succinctement ce qu'il y a
de particulier en chacune de ces autres, et je tiendray
le mesme ordre suivant lequel je les ay cy-dessus
denombrées. Les deux premieres sont l'Estime et le
Mespris. Car bien que ces noms ne signifient ordinairement
que les opinions qu'on a, sans passion, de la
valeur de chaque chose: toutefois, à cause que de ces
opinions il naist souvent des Passions, ausquelles on
n'a point donné de noms particuliers, il me semble que
ceux-cy leur peuvent estre attribuez. Et l'Estime, entant
qu'elle est une Passion, est une inclination qu'a
— 444 —
l'ame à se representer la valeur de la chose estimée,
laquelle inclination est causée par un mouvement particulier
des esprits, tellement conduits dans le cerveau,
qu'ils y fortifient les impressions qui servent à ce sujet.
Comme, au contraire, la Passion du Mespris est une
inclination qu'a l'ame à considerer la bassesse ou petitesse
de ce qu'elle mesprise, causée par le mouvement
des esprits, qui fortifie l'idée de cette petitesse.
Descartes Pas 443-444