— 425 —
article CXXXI.
Comment on pleure de Tristesse.
L'autre cause est la Tristesse, suivie d'Amour, ou de
Ioye, ou generalement de quelque cause qui fait que
le coeur pousse beaucoup de sang par les arteres. La
Tristesse y est requise, à cause que, refroidissant tout
le sang, elle étrecit les pores des yeux. Mais pource
qu'à mesure qu'elle les étrecit, elle diminuë aussi la
quantité des vapeurs, ausquelles ils doivent donner
passage, cela ne suffit pas pour produire des larmes, si
la quantité de ces vapeurs n'est à mesme temps augmentée
par quelque autre cause. Et il n'y a rien qui
l'augmente davantage, que le sang qui est envoyé vers
le coeur en la passion de l'Amour. Aussi voyons nous
que ceux qui sont tristes, ne jettent pas continuellement
des larmes, mais seulement par intervalles, lors
qu'ils font quelque nouvelle reflexion sur les objets
qu'ils affectionent.

Descartes Pas 425