— 422 —
article CXXVIII.
De l'origine des Larmes.
Comme le Ris n'est jamais causé par les plus grandes

— 423 —
Ioyes, ainsi les larmes ne vienent point d'une extréme
Tristesse, mais seulement de celle qui est mediocre et
accompagnée ou suivie de quelque sentiment d'Amour,
ou aussi de Ioye. Et pour bien entendre leur origine,
il faut remarquer que, bien qu'il sorte continuellement
quantité de vapeurs de toutes les parties de
nostre corps, il n'y en a toutefois aucune dont il en
sorte tant que des yeux, à cause de la grandeur des
nerfs optiques et de la multitude des petites arteres
par où elles y vienent; et que, comme la sueur n'est
composée que des vapeurs qui, sortant des autres parties,
se convertissent en eau sur leur superficie, ainsi
les larmes se font des vapeurs qui sortent des yeux.

Descartes Pas 422-423