— 413 —
article CXIV.
Des changemens de couleur.
On ne peut pas si facilement s'empescher de rougir
ou de palir, lors que quelque passion y dispose: pource
que ces changemens ne dependent pas des nerfs et
des muscles, ainsi que les precedens; et qu'ils vienent
plus immediatement du coeur, lequel on peut nommer
la source des passions, entant qu'il prepare le sang et
les esprits à les produire. Or il est certain que la couleur
du visage ne vient que du sang, lequel, coulant
continuellement du coeur par les arteres en toutes les
veines, et de toutes les veines dans le coeur, colore
plus ou moins le visage, selon qu'il remplit plus ou
moins les petites veines qui sont vers sa superficie.

Descartes Pas 413