— 410 —
article CXI.
Au Desir.
En fin tous les premiers Desirs que l'ame peut avoir
eus, lors qu'elle estoit nouvellement jointe au corps,
ont esté, de recevoir les choses qui luy estoient convenables,
et de repousser celles qui luy estoient nuisibles.
Et ç'a esté pour ces mesmes effets, que les esprits ont
commencé des lors à mouvoir tous les muscles et tous

— 411 —
les organes des sens, en toutes les façons qu'ils les
peuvent mouvoir. Ce qui est cause que maintenant,
lors que l'ame desire quelque chose, tout le corps
devient plus agile et plus disposé à se mouvoir, qu'il
n'a coustume d'estre sans cela. Et lors qu'il arrive
d'ailleurs que le corps est ainsi disposé, cela rend les
desirs de l'ame plus forts et plus ardens.

Descartes Pas 410-411