— 404 —
article CIII.
En la Haine.
Au contraire, en la Haine, la premiere pensée de
l'objet qui donne de l'aversion, conduit tellement les
esprits qui sont dans le cerveau vers les muscles de
l'estomac et des intestins, qu'ils empeschent que le suc
des viandes ne se mesle avec le sang, en reserrant
toutes les ouvertures par où il a coustume d'y couler;
et elle les conduit aussi tellement vers les petits nerfs

— 405 —
de la rate et de la partie inferieure du foye, où est le
receptacle de la bile, que les parties du sang qui ont
coustume d'estre rejetées vers ces endroits là, en sortent
et coulent, avec celuy qui est dans les rameaux de
la vene cave, vers le coeur. Ce qui cause beaucoup
d'inégalitez en sa chaleur: d'autant que le sang qui
vient de la rate ne s'échauffe et se rarefie qu'à peine,
et qu'au contraire, celuy qui vient de la partie inferieure
du foye, où est tousjours le fiel, s'embrase et se
dilate fort promptement. En suite de quoy les esprits
qui vont au cerveau, ont aussi des parties fort inégales,
et des mouvemens fort extraordinaires. D'où vient
qu'ils y fortifient les idées de Haine qui s'y trouvent
deja imprimées, et disposent l'ame à des pensées qui
sont pleines d'aigreur et d'amertume.

Descartes Pas 404-405