— 401 —
article XCVI.
Quels sont les mouvemens du sang et des esprits
qui causent les cinq passions precedentesa.
Les cinq passions que j'ay icy commencé à expliquer,
sont tellement jointes ou opposées les unes aux autres,
qu'il est plus aysé de les considerer toutes ensemble,
que de traiter separement de chacune, ainsi qu'il a esté
traité de l'Admiration. Et leur cause n'est pas, comme
la siene, dans le cerveau seul, mais aussi dans le coeur,
dans la rate, dans le foye, et dans toutes les autres
parties du corps, entant qu'elles servent à la production
du sang, et en suite des esprits. Car, encore
que toutes les venes conduisent le sang qu'elles contienent
vers le coeur, il arrive neantmoins quelquefois
que celuy de quelques unes y est poussé avec plus de
force que celuy des autres; et il arrive aussi que les
ouvertures par où il entre dans le coeur, ou bien celles
par où il en sort, sont plus élargies ou plus reserrées
une fois que l'autre.

Descartes Pas 401