— 400 —
article XCV.
Comment elles peuvent aussi estre excitées par des biens et
des maux que l'ame ne remarque point, encore qu'ils luy
appartienent. Comme sont le plaisir qu'on prend à se
hasarder, ou à se souvenir du mal passé.
Ainsi le plaisir que prenent souvent les jeunes gens
à entreprendre des choses difficiles et à s'exposer à de
grands perils, encore mesme qu'ils n'en esperent
aucun profit ny aucune gloire, vient en eux de ce que
la pensée qu'ils ont que ce qu'ils entreprenent est difficile,
fait une impression dans leur cerveau qui, estant
jointe avec celle qu'ils pourroient former, s'ils pensoient
que c'est un bien de se sentir assez courageux,
assez heureux, assez adroit, ou assez fort, pour oser se
hasarder à tel point, est cause qu'ils y prenent plaisir.
Et le contentement qu'ont les vieillards, lors qu'ils
se souvienent des maux qu'ils ont soufferts, vient de
ce qu'ils se representent que c'est un bien, d'avoir pû
nonobstant cela subsister.
Descartes Pas 400