— 396 —
article XCI.
La definition de la Ioye.
La Ioye est une agreable emotion de l'ame, en
laquelle consiste la jouïssance qu'elle a du bien, que
les impressions du cerveau luy representent comme
sien. Ie dis que c'est en cete emotion que consiste la
jouïssance du bien: car en effect l'ame ne reçoit aucun
autre fruit de tous les biens qu'elle possede; et
pendant qu'elle n'en a aucune Ioye, on peut dire
qu'elle n'en jouït pas plus, que si elle ne les possedoit

— 397 —
point. I'ajouste aussi, que c'est du bien que les impressions
du cerveau luy representent comme sien, affin de
ne pas confondre cette joye, qui est une passion, avec
la joye purement intellectuelle, qui vient en l'ame par
la seule action de l'ame, et qu'on peut dire estre une
agreable emotion excitée en elle mesme, en laquelle
consiste la jouïssance qu'elle a du bien que son entendement
luy represente comme sien. Il est vray que,
pendant que l'ame est jointe au corps, cette joye intellectuelle
ne peut gueres manquer d'estre accompagnée
de celle qui est une passion. Car si tost que nostre
entendement s'aperçoit que nous possedons quelque
bien: encore que ce bien puisse estre si different de
tout ce qui apartient au corps, qu'il ne soit point
du tout imaginable, l'imagination ne laisse pas de
faire incontinent quelque impression dans le cerveau,
de laquelle suit le mouvement des esprits, qui excite
la passion de la joye.

Descartes Pas 396-397