— 386 —
article LXXVIII.
Que son exces peut passer en habitude, lors
qu'on manque de le corriger.
Et bien que cette passion semble se diminuer par
l'usage, à cause que, plus on rencontre de choses
rares qu'on admire, plus on s'accoustume à cesser de
les admirer, et à penser que toutes celles qui se peuvent
presenter par apres sont vulgaires: toutefois
lorsqu'elle est excessive et qu'elle fait qu'on arreste seulement
son attention sur la premiere image des objets
qui se sont presentez, sans en acquerir d'autre connoissance,
elle laisse apres soy une habitude qui dispose
l'ame à s'arrester en mesme façon sur tous les
autres objets qui se presentent, pourveu qu'ils luy
paroissent tant soit peu nouveaux. Et c'est ce qui fait
durer la maladie de ceux qui sont aveuglement curieux,
c'est à dire, qui recherchent les raretez seulement pour
les admirer, et non point pour les connoistre: car ils
devienent peu à peu si admiratifs, que des choses de
nulle importance ne sont pas moins capables de les
arrester, que celles dont la recherche est plus utile.
Descartes Pas 386