— 357 —
article XXXVII.
Comment il paroist qu'elles sont toutes causées
par quelque mouvement des esprits.
Et pource que le semblable arrive en toutes les
autres passions, à sçavoir qu'elles sont principalement
causées par les esprits contenus dans les cavitez du
cerveau, entant qu'ils prenent leur cours vers les
nerfs, qui servent à eslargir ou estrecir les orifices du
coeur, ou à pousser diversement vers luy le sang qui
est dans les autres parties, ou, en quelque autre façon
que ce soit, à entretenir la mesme passion: on peut
clairement entendre de cecy, pourquoy j'ay mis cy
dessus en leur definition, qu'elles sont causées par
quelque mouvement particulier des esprits.
Descartes Pas 357