— 71 §8 —
      (8) Cependant il faut que les Monades ayent quelques
qualités, autrement ce ne seroient pas même des Etres. Et
— 73 §8 —
si les substances simples ne differoient point par leurs qualités,
il n'y auroit pas moïen de s'appercevoir d'aucun changement
dans les choses; puisque ce qui est dans le composé
ne peut venir que des ingrediens simples; et les Monades
étant sans qualités, seroient indistinguables l'une de l'autre,
puisqu'aussi bien elles ne diffèrent point en quantité: et
par consequent, le plein étant supposé, chaque lieu ne recevroit
toûjours dans le mouvement, que l'Equivalent de
ce qu'il avoit eu, et un état des choses seroit indistinguable
de l'autre.
Leibniz Mon 71-73 §8