— 350 —
article XXIX.
Explication de son autre partie.
I'adjouste qu'elles se rapportent particulierement à
l'ame, pour les distinguer des autres sentimens, qu'on
rapporte, les uns aux objets exterieurs, comme les
odeurs, les sons, les couleurs; les autres à nostre
corps, comme la faim, la soif, la douleur. I'adjouste
aussi qu'elles sont causées, entretenuës et fortifiées par
quelque mouvement des esprits, affin de les distinguer
de nos volontez, qu'on peut nommer des émotions de
l'ame qui se raportent à elle, mais qui sont causées par
elle mesme; et aussi affin d'expliquer leur derniere et
plus prochaine cause, qui les distingue derechef des
autres sentimens.
Descartes Pas 350