— 344 —
article XX.
Des imaginations et autres pensées qui
sont formées par l'ame.
Lors que nostre ame s'applique à imaginer quelque
chose qui n'est point, comme à se representer un palais
enchanté ou une chimere; et aussi lors qu'elle s'applique
à considerer quelque chose qui est seulement
intelligible, et non point imaginable, par exemple, à
considerer sa propre nature: les perceptions qu'elle a
de ces choses dépendent principalement de la volonté
qui fait qu'elle les aperçoit. C'est pourquoy on a
coustume de les considerer comme des actions, plustost
que comme des passions.
Descartes Pas 344