— 333 —
article VIII.
Quel est le principe de toutes ces fonctions.
Mais on ne sçait pas communement, en quelle façon
ces esprits animaux et ces nerfs contribuent aux mouvemens
et aux sens, ny quel est le Principe corporel
qui les fait agir. C'est pourquoy, encore que j'en aye
deja touché quelque chose en d'autres escritsa, je ne
lairray pas de dire icy succinctement que, pendant
que nous vivons, il y a une chaleur continuelle en
nostre coeur, qui est une espece de feu que le sang des
venes y entretient, et que ce feu est le principe corporel
de tous les mouvemens de nos membres.
Descartes Pas 333