— 63 —
Mais pour ce qui est des autres choses, lesquelles ou sont
seulement particulieres, par exemple, que le Soleil soit de telle grandeur
et de telle figure, etc., ou bien sont conceuës moins clairement
et moins distinctement, comme la lumiere, le son, la douleur, et
autres semblables, il est certain qu'encore qu'elles soient fort douteuses
et incertaines, toutesfois de cela seul que Dieu n'est point
— 64 —
trompeur, et que par consequent il n'a point permis qu'il peust y
avoir aucune fausseté dans mes opinions, qu'il ne m'ait aussi donné
quelque faculté capable de la corriger, ie croy pouvoir conclure
assurement que i'ay en moy les moyens de les connoistre avec certitude.
      Et premierement il n'y a point de doute que tout ce que la nature
m'enseigne contient quelque verité. Car par la nature, considerée en
general, ie n'entens maintenant autre chose que Dieu mesme, ou
bien l'ordre et la disposition que Dieu a établie dans les choses
creées. Et par ma nature en particulier, ie n'entens autre chose que
la complexion ou l'assemblage de toutes les choses que Dieu m'a
données.
Descartes Meds 63-64