— 125 §87 —
      (87) Comme nous avons établi ci-dessus une Harmonie
parfaite entre deux Regnes Naturels, l'un des causes Efficientes,
l'autre des Finales, nous devons remarquer ici
encore une autre harmonie entre le regne Physique de la
Nature et le regne Moral de la Grace, c'est à dire entre
Dieu consideré comme Architecte de la Machine de l'univers,
et Dieu consideré comme Monarque de la cité divine
des Esprits.
Leibniz Mon 125 §87