— 123 §85 —
      (85) D'où il est aisé de conclure, que l'assemblage de
tous les Esprits doit composer la Cité de Dieu, c'est à dire
le plus parfait état, qui soit possible sous le plus parfait
des Monarques.
Leibniz Mon 123 §85