— 59 —
      Premierement doncques i'ay senty que i'avois une teste, des mains,
des pieds, et tous les autres membres dont est composé ce corps que
ie considerois comme une partie de moy-mesme, ou peut-estre aussi
comme le tout. De plus i'ay senty que ce corps estoit placé entre
beaucoup d'autres, desquels il estoit capable de recevoir diverses
commodités et incommoditez, et ie remarquois ces commoditez
par un certain sentiment de plaisir ou de volupté, et les incommoditez
par un sentiment de douleur. Et outre ce plaisir et cette douleur,
ie ressentois aussi en moy la faim, la soif, et d'autres semblables appetits,
comme aussi de certaines inclinations corporelles vers la ioye,
la tristesse, la colere, et autres semblables passions. Et au-dehors,
outre l'extension, les figures, les mouvements des corps, ie remarquois
en eux de la dureté, de la chaleur, et toutes les autres qualitez
qui tombent sous l'attouchement. De plus i'y remarquois de
la lumiere, des couleurs, des odeurs, des saveurs et des sons, dont
la varieté me donnoit moyen de distinguer le Ciel, la Terre, la Mer,
et generalement tous les autres corps les uns d'avec les autres.
Descartes Meds 59