— 6 —
Neantmoins, quelque certitude et evidence que ie trouve en mes
raisons, ie ne puis pas me persuader que tout le monde soit capable
de les entendre. Mais, tout ainsi que dans la Geometrie il y en a
plusieurs qui nous ont esté laissées par Archimede, par Apollonius,
par Pappus, et par plusieurs autres, qui sont receuës de tout le
monde pour tres-certaines et tres-evidentes, parce qu'elles ne contiennent
rien qui, consideré separément, ne soit tres-facile à connoistre,
et qu'il n'y a point d'endroit où les consequences ne quadrent
et ne conviennent fort bien avec les antecedans; neantmoins,
parce qu'elles sont un peu longues, et qu'elles demandent un esprit
tout entier, elles ne sont comprises et entenduës que de fort peu de
personnes: de mesme, encore que i'estime que celles dont ie me
sers icy, égalent, voire mesme surpassent en certitude et evidence les
— 7 —
demonstrations de Geometrie, i'aprehende neantmoins qu'elles ne
puissent pas estre assez suffisamment entenduës de plusieurs, tant
parce qu'elles sont aussi un peu longues, et dependantes les unes des
autres, que principalement parce qu'elles demandent un esprit entierement
libre de tous préjugez et qui se puisse aysément détacher
du commerce des sens. Et en verité, il ne s'en trouve pas tant dans
le monde qui soient propres pour les Speculations Metaphysiques,
que pour celles de Geometrie. Et de plus il y a encore cette difference
que, dans la Geometrie chacun estant prevenu de l'opinion,
qu'il ne s'y avance rien qui n'ait une demonstration certaine, ceux
qui n'y sont pas entierement versez, pechent bien plus souvent en
approuvant de fausses demonstrations, pour faire croire qu'ils les
entendent, qu'en refutant les veritables. Il n'en est pas de mesme
dans la Philosophie, où, chacun croyant que toutes ses propositions
sont problematiques, peu de personnes s'addonnent à la recherche
de la verité; et mesme beaucoup, se voulant acquerir la reputation
de forts esprits, ne s'étudient à autre chose qu'à combattre arrogamment
les veritez les plus apparentes.
Descartes Meds 6-7