— 115 §73 —
      (73) C'est ce qui fait aussi qu'il n'y a jamais ni generation
entière, ni mort parfaite prise à la rigueur, consistant
dans la separation de l'âme. Et ce que nous appelons
generations sont des développemens et des accroissemens;
comme ce que nous appellons morts , sont des Enveloppemens
et des Diminutions.
Leibniz Mon 115 §73