— 51 —
Comme, par
exemple, lorsque i'imagine un triangle, encore qu'il n'y ait peut-estre
en aucun lieu du monde hors de ma pensée une telle figure,
et qu'il n'y en ait iamais eu, il ne laisse pas neantmoins d'y avoir
une certaine nature, ou forme, ou essence determinée de cette
figure, laquelle est immuable et eternelle, que ie n'ay point inventée,
et qui ne dépend en aucune façon de mon esprit; comme il
paroist de ce que l'on peut demonstrer diverses proprietez de ce
triangle, à sçavoir, que ses trois angles sont égaux à deux droits,
que le plus grand angle est soustenu par le plus grand costé, et
autres semblables, lesquelles maintenant, soit que ie le veuille ou
non, ie reconnois tres-clairement et tres-evidemment estre en luy,
encore que ie n'y aye pensé auparavant en aucune façon, lorsque ie
me suis imaginé la premiere fois un triangle; et partant on ne peut
pas dire que ie les aye feintes et inventées.
Descartes Meds 51