— 111 §65 —
      (65) Et l'Auteur de la Nature a pû practiquer cet artifice
divin et infiniment merveilleux, parce que chaque portion
de la matière n'est pas seulement divisible à l'infini
comme les anciens ont reconnû, mais encor sous-divisée
actuellement sans fin, chaque partie en parties, dont chacune
a quelque mouvement propre: autrement il seroit
impossible, que chaque portion de la matière pût exprimer
tout l'univers.
Leibniz Mon 111 §65