— 99 §48 —
      (48) Il y a en Dieu la Puissance, qui est la source de
tout, puis la Connoissance qui contient le detail des idées,
et enfin la Volonté, qui fait les changemens ou productions
selon le principe du meilleur.
Et c'est ce qui répond à ce qui dans les Monades créées
fait le Sujêt ou la Base, la Faculté Perceptive et la Faculté
Appetitive. Mais en Dieu ces attributs sont absolument
infinis ou parfaits; et dans les Monades creées ou dans les
Entelechies (ou perfectihabies, comme Hermolaus Barbarus
traduisoit ce mot) ce n'en sont que des imitations, à mesure
qu'il y a de la perfection.
Leibniz Mon 99 §48