— 33 —
      Et d'autant plus longuement et soigneusement i'examine toutes
ces choses, d'autant plus clairement et distinctement ie connois
qu'elles sont vrayes. Mais enfin que concluray-je de tout cela? C'est
à sçavoir que, si la realité objective de quelqu'une de mes idées est
telle, que ie connoisse clairement qu'elle n'est point en moy, ny
formellement, ny eminemment, et que par consequent ie ne puis
pas moy-mesme en estre la cause, il suit de là necessairement que ie
ne suis pas seul dans le monde, mais qu'il y a encore quelque autre
chose qui existe, et qui est la cause de cette idée; au lieu que, s'il
ne se rencontre point en moy de telle idée, ie n'auray aucun argument
qui me puisse convaincre et rendre certain de l'existence
d'aucune autre chose que de moy-mesme; car ie les ay tous soigneusement
— 34 —
recherchez, et ie n'en ay peu trouver aucun autre
iusqu'à present.
Descartes Meds 33-34