— 29 —
      Or de ces idées les unes me semblent étre nées avec moy, les
autres estre étrangeres et venir de dehors, et les autres estre faites
et inventées par moy-mesme. Car, que i'aye la faculté de concevoir
ce que c'est qu'on nomme en general une chose, ou une verité, ou
une pensée, il me semble que ie ne tiens point cela d'ailleurs que
de ma nature propre; mais si i'oy maintenant quelque bruit, si ie
— 30 —
voy le Soleil, si ie sens de la chaleur, iusqu'à cette heure i'ay iugé
que ces sentimens procedoient de quelques choses qui existent hors
de moy; et enfin il me semble que les Syrenes, les Hypogrifes et
toutes les autres semblables Chimeres sont des fictions et inventions
de mon esprit. Mais aussi peut-estre me puis-je persuader que toutes
ces idées sont du genre de celles que i'apelle étrangeres, et qui
viennent de dehors, ou bien qu'elles sont toutes nées avec moy, ou
bien qu'elles ont toutes esté faites par moy; car ie n'ay point encore
clairement découvert leur veritable origine.
Descartes Meds 29-30