— 312 —
      Ainsi, malgré toute vostre modestie, la force de la verité
vous a contraint d'escrire en cet endroit la, que vous aviez
desja expliqué dans vos premiers Essais, qui ne contienent
quasi que la Dioptrique et les Meteores, plus de six cens
questions de Philosophie, que personne avant vous n'avoit
sceu si bien expliquer; et qu'encore que plusieurs eussent
regardé vos escrits de travers, et cherché toutes sortes de
moyens pour les refuter, vous ne sçaviez point toutefois que
personne y eust encore pû rien remarquer qui ne fust pas
— 313 —
vray. A quoy vous adjoustez, que si on veut conter une par
une les questions qui ont pû estre resoluës par toutes les
autres façons de philosopher, qui ont eu cours depuis que
le monde est, on ne trouvera peut estre pas qu'elles soient
en si grand nombre, ny si notables. Outre cela vous
assurez que, par les principes qui sont particuliers à la Philosophie
qu'on attribuë à Aristote, et qui est la seule qu'on
enseigne maintenant dans les Escoles, on n'a jamais sçeu
trouver la vraye solution d'aucune question; et vous defiez
expressement tous ceux qui enseignent, d'en nommer quelcune
qui ait esté si bien resoluë par eux, que vous ne puissiez
monstrer aucun erreur en leur solution. Or ces choses
ayant esté escrites à un Provincial des Iesuites, et publiées
il y a desja plus de sept ans, il n'y a point de doute que
quelques uns des plus capables de ce grand corps, auroient
tasché de les refuter, si elles n'estoient pas entierement
vrayes, ou seulement si elles pouvoient estre disputées avec
quelque apparence de raison. Car, nonobstant le peu de
bruit que vous faites, chacun sçait que vostre reputation
est desja si grande, et qu'ils ont tant d'interest à maintenir
que ce qu'ils enseignent n'est point mauvais, qu'ils ne peuvent
dire qu'ils l'ont negligé. Mais tous les doctes sçavent
assez, qu'il n'y a rien en la Physique de l'Escole qui ne
soit douteux; et ils sçavent aussi qu'en telle matiere estre
douteux, n'est gueres meilleur qu'estre faux, à cause qu'une
science doit estre certaine et demonstrative: de façon qu'ils
ne peuvent trouver estrange que vous ayez assuré que leur
Physique ne contient la vraye solution d'aucune question;
car cela ne signifie autre chose, sinon qu'elle ne contient
la demonstration d'aucune verité que les autres ignorent.

Descartes Pas 312-313