— 20 —
Mais ie m'arresteray
plustost à considerer icy les pensées qui naissoient cy-devant
d'elles-mesmes en mon esprit, et qui ne m'estoient inspirées que de
ma seule nature, lorsque ie m'apliquois à la consideration de mon
estre. Ie me considerois, premierement, comme ayant un visage, des
mains, des bras, et toute cette machine composée d'os et de chair,
telle qu'elle paroist en un cadavre, laquelle ie designois par le nom
de corps. [>]
Descartes Meds 20